Accueil Actualités Référentiel de l’ANAQ-SUP : l’USSEIN outille ses agents en vue du démarrage des activités pédagogiques

Référentiel de l’ANAQ-SUP : l’USSEIN outille ses agents en vue du démarrage des activités pédagogiques

Afin de bien démarrer ses activités pédagogiques, l’université du Sine Saloum El hadji Ibrahima Niasse, a initié un atelier sur les référentiels de l’ANAQ-SUP.

Selon le recteur, Pr Amadou Tidiane Guiro, a indiqué qu’il s’agit pour son université «  de faire un travail préalable pour rassurer tous les acteurs ».

Il a également rappelé la convention signée avec l’université virtuelle du Sénégal pour que le numérique soit bien présent dans les moyens pédagogiques.

Abdou lahat Cissé, représentant le secrétaire exécutif  de l’ANAQ-SUP, a pour sa part souligné que « le respect des critères » de qualité est une bonne chose pour une nouvelle université.

Il a saisi l’occasion pour indiquer que «  l’évaluation des programmes agricoles dans les universités publiques du Sénégal » a été réalisée

Démarrage des activités pédagogiques en finn d’année

Après avoir magnifié l’organisation de l’atelier, le Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a estimé que «  la maitrise du référentiel de l’ANAQ-SUP va permettre à l’USSEIN de démarrer dans une bonne dynamique ».

Le Pr Mary Teuw Niane a souligné que les 34 filières retenues pourront démarrer sans entraves.

Il a annoncé que le Ministère s’apprête à lancer un appel d’offres portant sur un marché d’acquisition d’équipements de laboratoires et de logistiques d’une valeur de cinq milliards de francs au profit de l’Université .

Ces actions et d’autres initiatives portant sur la rénovation des locaux de l’USSEIN à Kaolack combinées à la mise à disposition de bâtiments fonctionnels à Fatick, Kaffrine et Toubacouta visent à rendre le démarrage des enseignements à l’USSEIN effectif en octobre dans de bonnes conditions.

D’ailleurs après la cérémonie d’ouverture de l’atelier, le Ministre accompagné du Gouverneur et du Préfet de Kaolack a visité les locaux qui accueillent déjà les services du rectorat.

AST/MESRI

EnglishFrançais